Coucou les amis. La vie est belle?

Bon, me revoili, me revoilà.

Dans un piteux état ( comment aurait-il pu en être autrement ) mais toujours là...On ne sourit pas...

Je me suis donc faite enlever la vésicule qui au final était remplie ( remplie si si ) ( comment aurait-il pu en être autrement ) de sable et non de pierre. Je suis une fille de la mer que voulez-vous.

C'est avec un courage qui force l'admiration que je suis donc rentrée en salle d'opértion jeudi dernier. Après m'être entretenue avec l'anésthésiste sur la possibilité de n'être pas endormie et de ne pas pouvoir réagir ( si si ) ( c'est déjà arrivé ) ( y a même un livre ), après avoir énoncé mes dernières volontés à l'infirmière ( au cas où ), après avoir prié ( au cas où ), je me suis endormie avec une vésicule remplie de sable et réveillée un peu plus tard sans vésicule ni sable.

J'ai eu mal, ne nous mentons pas. Très mal même. J'ai géré ça avec cette dignité qui me caractérise si bien. Si d'autres, vous affirmais le contraire, sachez que ce ne sont que de sombres personnes rongées par la jalousie et la méchanceté.

Bref, je vous épargne l'épisode vomissements, nausées et tension au plus bas ( 2 ) ( si mes souvenirs sont bons ) ( ils le sont souvent ).

Je vous ai pas épargné, c'est vrai.

Bref, je suis rentrée et depuis je me ménage.

Mentosframboise s'est montrée adorable avec sa maman même si elle m'a avoué, après une de nos ( trop nombreuses ) disputes, qu'elle a pensé, je cite : bien fait qu'elle s'est faite opérée et bien fait que je lui ai donné un coup de pied dans le ventre la nuit passée.

Adorable enfant....

L'essenciel est qu'elle ne le pense plus ( qu'elle dit ).

Belle journée à vous et merci pour vos petits messages d'encouragements...