Vous trouvez pas que c'est quand même vachement difficile d'être civilisé. Ça ne vous arrive jamais de fermer les yeux et d'imaginer O' combien ce serait jouissif de dire aux gens qui nous emmerdent des vérités pas agréables voir des pas vérités mais quand même pas agréables?

Moi ça m'arrive de temps en temps ( parfois régulièrement ) ( ok souvent ) ( tout le temps ). Je suis mal entourée me direz-vous...Peut-être...Peut-être que cela vient de moi ( j'en doute )... Ou peut-être qu'il est simplement difficile de vivre ensemble. Pour moi, oui.

J'attends, probablement, trop des autres ce qui, par conséquent, amène à pas mal de frustration. D'un autre côté, cela permet aussi d'être entourée de chouettes personnes...De belles surprises, il y en a aussi.

Ce week-end, ma Mentosframboise a dû, de nouveau, encaisser une pas très gentille attention, de la part de ses copines pourtant adorées. Mon coeur de maman en prend un sacré coup et ma civilité est mise à rude épreuve. C'est le corps bouillonnant de colère et de tristesse que je tente de panser de douceur le petit coeur de ma si gentille petite fille.

Mais.

Elle, du haut de ses 7 ans, elle philosophe. Elle, du haut de ses 7 ans, elle m'explique avec une sagesse que je lui envie que tout ça n'est pas très grave. Elle, avec toute sa gentillesse elle m'explique l'importance du pardon. Elle, emplie de cette sagesse, elle m'apprend que chacun est comme il est et qu'il est plus sage de prendre le côté positif des autres. Elle du haut de ses 7 ans, elle a compris comment je fonctionne et elle tente d'appaiser mes colères, mes rancoeurs, mes déceptions.

Cette petite fille, elle aime les gens. Sincèrement. Avec leurs failles, leurs égoïsmes, leurs maladresses.

Pourvu que les rencontres qui parsèmerons sa vie soient bienveillantes avec elle. Le monde n'est, malheureusement, pas fait que de ce genre de personnes.

Jadis, j'étais cette petite fille. Aujourd'hui, j'ai l'indulgence difficile. C'est la vie.

Sinon.

On est fatigué...Le week-end a été (trop) chargé.

Vendredi soir, nous sommes allés applaudir ma Soeur de front à son spectacle d'école...Ce genre de spectacle qui t'engourdisse les fesses et le cerveau. Trois heures assis sur une chaise en plastique à applaudir des boutonneux aux cheveux gras et aux hormones en ébullitions ( en revanche pas les neurones )...

Samedi, matinée piscine. Ensuite, direction Liège pour une après-midi récréative ( carrément ). Après avoir dévoré une délicieuse pizza nous sommes allés voir l'exposition " Génération année 80". C'était vraiment bien. Plein de souvenirs, de mélodies, de séries qui donnent le sourire.

Ensuite, direction l'opéra pour aller assister à une représentation de "Don Quichotte" adapté aux nains. C'était chouette.

Dimanche, matinée anniversaire chez une copine pour la canaille et soin massage du visage pour moi. Dur dur la vie...

Ensuite, rendez-vous avec Maminette pour aller voir défiler les géants du carnaval de Verviers qui, jadis  (jadis beaucoup) lui faisaient peur. C'était...heu...Bref, c'était.

Après tout cela, Pimentdoux ayant, lui, lâchement lâché l'affaire, je suis allée passer 2 heures à la fancy-fair de l'école.

Même pas peur est mon deuxième prénom.

J'ai clôturé cette longuuuuue journée au boulot à, ENCORE,  rester ( presque ) polie et  ( presque ) aimable.

Voili voilà.

Des bisous