Les aventures de Mentos framboise et compagnie...

30 janvier 2023

Festive

Samedi soir avait lieu la traditionnelle soirée " blind test " à l'école de notre chérie.

C'est un moment convivial avec les parents - amis de la chérie.

On forme une chouette équipe et on termine toujours dans le peloton de tête grace à un de nos couples d'amis qui excelle dans le domaine.

Le reste de l'équipe ne fait que profiter des honneurs et des cadeaux sans avoir fournit aucune aide à nos potos. 

Bref, cette année, NOUS avons gagné la première place. We are the champions avons nous hurlé en choeurs et en toutes modesties.

Bref.

Ce que j'ai le plus apprécié dans la soirée, c'est de constater que ma fille est bien ma fille....

Mentosframboise est une festive...Elle a passé la soirée à se trémousser, à chanter sur les tables avec ses copines.

Manquait plus que la clope au bec  et le blanc coca dans la main...

J'en connais un qui va se faire des poils blancs en-dessous des bras ( parce qu'il a plus de cheveux )...

J'en connais une qui va devoir couvrir sa fille pour quelques expéditions nocturnes...

Bref.

Sinon.

Telle Cendrillon avant son bal, la canaille a elle, aussi, voulu se dénicher une tenue qui la mettre en valeur.

Du coup, on a même pas eu peur et on s'est tapé le dernier week-end des soldes....

Elle a trouvé une magnifique robe assortie d'un blazer trop trop classe.

Maintenant, faut dire qu'elle a pas besoin de grand chose pour être la plus ravissante des enfants...

Sinon.

Jeudi, c'était l'anniversaire officiel de mon Pimentdoux. 

Je m'en suis souvenue fin de journée.

Je suis un monstre.

Sinon.

On a quand même été fêter ça devant un bon geuleton.

La chérie lui a offert un bonnet.

Moi des sous pour le restaurant.

Gâté qu'il est.

Sinon.

Je dois aller chercher la canaille.

Bonne semaine à vous les nazes.

 

Posté par mentosframboise à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 janvier 2023

Tombe la neige

Et bien, ma brave dame, qu'est-ce qu'il nous tombe sur la tête!!!!

Trop de blanc ma petite dame, trop de blanc...

Donc, vendredi, à la surprise générale, apparemment, et oui, même monsieur météo et ses compères du centre météorologique ont pas compris ce qui se passait, la poudre blanche nous est tombée sur la tête.

Ok, c'est mieux que dans le nez mais quand même.

Mais, les amis, la neige c'est froid, humide et glissant et moi, perso, le froid ça me glace, l'humidité ça me frise le cheveu, et la glisse, ça me fait mal au cul et au reste d'ailleurs.

Tombe la neige. Tombe dans la neige, oui!!!

Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Du coup, ma chérie ces trois derniers jours a passé plus de temps assise sur une luge qu'assise à son bureau à étudier pour ses examens à venir.

Sinon.

Il y a eu des petits moments bien sympathiques et bien caloriques avec les copines.

Sinon.

Je travaille beaucoup trop pour le moment.

Si si.

Sinon.

Rien.

 

 

Posté par mentosframboise à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2023

Un peu de tout et beaucoup de rien

Quoi de neuf chez les Framboises ?

Et bien, nous avons repris le train train quotidien la mort dans l'âme et le parapluie au-dessus de la tête.

Sinon.

Nous avons été passer une soirée au théâtre la frangine et moi-même.

C'était...bof bof. C'est officiel : nous sommes mauvais public.

Sinon.

La chérie après avoir vécu de très mauvais moments avec d'affreuses, méchantes, stupides fausses copines a reprit sa vie en main et semble épanouie, heureuse et joyeuse.

Seul bémol : elle a des peurs qui lui semblent insurmontables qui l'empêche de dormir sereinement.

C'est infernal à gérer. D'ailleurs, on ne le gère pas.

Sinon.

Nous sommes dans une période de transition et il va bientôt falloir faire des choix en ce qui concerne la scolarité et le choix d'option de la chérie pour la rentrée prochaine.

On est parti sur l'immersion en anglais qui semble attirer la canaille. Why not ?

Sinon.

Hier, nous avons fêté la nouvelle année avec notre petite famille des ardennes en se goinfrant de chinoiseries.

En ce qui nous concerne, le concept du buffet à volonté n'est pas du tout rentable pour les restaurateurs . Pour nous si. Si on estime que de prendre 2 kilos en 2 heures c'est de la rentabilité.

Sinon.

Il fait sec. C'est déjà ça.

Sinon.

Mais vous n'en avez jamais assez?

Sinon.

Rien.

 

Posté par mentosframboise à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2023

2023 au soleil

Salut la galerie. Tout d'abord une belle année à vous...LE MEILLEUR SUFFIRA... 

Généreuse en voeux je suis.

Sinon.

Et bien nous, après avoir passé le réveillon de Noel en partie chez ma soeurette et l'autre avec mes chères pensionnaires du boulot, nous nous sommes envolés pour d'autres aventures au soleil de notre deuxième ( première pour mon Pimentdoux ) patrie.

La chance, je sais.

On a eu trop bon.

Le soleil tout content de nous voir ne s'est pas montré avare de rayons.

On a profité un max de notre petite famille  ( hum hum ) ( petite famille en Tunisie ) ( hahaha ) .

La canaille s'est éclatée avec ses cousins et cousines. Elle a passé de chouettes moments avec ses grands-parents. Même sans se comprendre. Les yeux, les sourires, les câlins ce sont aussi des moyens de communication. Sans les conneries.

Elle a chevauché l'âne familial ( non pas moi ) et a conduit la charrette comme une chef.

Son papa fièr, sa maman amusée. 

On a, aussi profité de notre jolie maison. On a trop de la chance.

Sinon.

On s'est envolé pour une petite escapade dans la capitale tunisienne. 

On a arpenté les ruelles de Sidi Bou Said. On s'est photographié devant le café des délices en chantonnant Ya lil Ya lil , habibi Ya lil...

Bref, c'était chouette...

On a visité le site de Carthage sans chanter mais c'était chouette quand même.

On a mangé les pieds dans l'eau face à une mer splendide. 

On a mangé à table aussi.

On a mangé beaucoup.

Nous sommes revenus un peu tristes de quitter nos proches et la douceur de vivre de la Tunisie mais reconnaissants à la vie de nous accorder la chance de pouvoir vivre ces jolis moments.

On commence l'année 2023 avec un taux de vitamine D presque ok et un taux d'optimisme au top.

 

 

Posté par mentosframboise à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2022

Bruxelles je t'aime

La semaine passée, nous avons, accompagné de la copine de l'enfant chérie, pris le train pour une belle journée dans la capitale.

Nous avons profité des plaisirs d'hiver de Bruxelles.

Tout d'abord, une petite balade dans le village de Noel dans un décor féerique.

Ensuite, nous sommes allés nous régaler les yeux dans une expo de Thais Vanderheyden. De grands classiques de la peinture revisités pour être accessible aux plus petits.

C'était vraiment génial.

La culture ça ouvre l'appétit...Du coup, on a été se réchauffer le corps et le coeur avec des churros et de succulentes gaufres nappées de chocolat blanc...

Nous avons conclu cette superbe journée par un spectacle sons et lumières. Magique.

C'était chouette.

Sinon.

Nous sommes, de nouveau, allés assister à un spectacle au théâtre avec la soeurette.

On a même pas dormi.

Même pas une petite absence.

Un manifeste cru, punk, interpellant, qui pousse à réfléchir : King Kong Théorie de Virginie Despente. 

Une vision du monde.

Une vision des femmes et des hommes.

J'avais lu le livre qui m'avais plu. Le spectacle aussi.

Sinon.

Mentosframboise est malade.

Du coup, on hiberne. Elle en vrai.

Nous on travaille au milieu des microbes.

On croise les doigts  pour qu'on échappe aux méchants virus. Dimanche on s'arrache au soleil.

Sinon.

La coupe du monde c'est fini.

Vous pouvez reprendre une vie normale comme dirait l'autre.

 

 

 

 

 

Posté par mentosframboise à 12:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 décembre 2022

Bric à brac

Salut les poteaux.

La vie est belle quand on se les gèle ? 

Perso, le froid c'est vraiment pas mon truc.

Ok la neige c'est joli dans les fôrets mais, un jour quoi. Pour la photo.

Moi, cette sensation me glace. Oui, je sais.

Bref, je déteste.

Sinon.

Le week-end passé, nous avons eu la visite du grand fou de Nicolas. La canaille heureuse de découvrir ses multiples cadeaux dans ses ( toujours ) petits chaussons.

Nous avons comme le veut notre tradition familiale ( si si tradition ) été fêter le jour des enfants chez ma Stroumph gourmande préférée.

La chérie, de nouveau, gâtée et ravie de se préparer de belles caries.

On a eu bien bon, au milieu des nôtres, savourant une raclette de compétition.

Gâtée et ravie de peaufiner ma culotte de cheval.

Bref. C'était chouette.

Sinon.

Le grand Saint, infatigable , s'est pointé à l'école avec de nouveau, quelques friandises. 

Et on se demande d'où provient le trou de la sécurité sociale...

Sinon.

La chérie a présenté son premier exposé devant sa classe. Elle a assuré.

Sinon.

J'ai passé une douce soirée avec ma copine, prof d'arabe de la descendance. 

C'était sympa.

Sinon.

Nous sommes, ma frangine et moi-même, allés assister au dernier spectacle d'Eric - Emmanuel Schmitt. 

C'était sympathique et poétique et un peu soporifique.

Maintenant, à partir de 20 h, tout devient assoupissant pour la soeurette et moi.

Sinon.

Après les copines malveillantes qui, heureusement, se sont calmées, c'est au tour d' un apprenti pervers que ma petite doit faire face.

Des propos pornographiques extrêmement violents, des comportements douteux et malsains. 

Mais, franchement, c'est quoi ce monde de dingos????

La chérie s'est confiée à son institutrice et je l'ai moi-même interpellée.

Le futur hardeur a été convoqué avec sa maman et espèrons que les choses vont être prises en charge, pour les enfants de la classe et surtout pour lui - même.

Sinon.

Rien.

 

 

 

 

Posté par mentosframboise à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2022

Cette colère

Aujourd'hui, je vais vous parler de ce sentiment violent qui m'envahi beaucoup trop souvent et cela depuis plusieurs années maintenant.

Cela devient même problématique pour mon entourage qui doit supporter ce déferlement de rage que je ne contrôle plus.

Je suis constamment en colère.

Pas la colère constructive, non non, moi c'est celle qui ne sert à rien qu'à faire chier les autres ( ceux que j'aime ) et à me faire des ulcères.

Plus rien n'est toléré. Je me sens prise dans un tourbillon de pensées négatives et féroces.

Tout est prétexte à grogner.

Je suis fatiguée par mon comportement, je m'y sens mal mais je n'arrive pas à sortir de cet état d'esprit.

A ma décharge, le monde est devenu tellement fou qu'il est difficile d'être légère et positive.

Pourtant, je suis verni sur plein d'aspect. J'ai un mari extra, une fille incroyable, une famille et des amis avec qui je me sens bien mais rien n'y fait : je râle. 

Je rumine, je ronchonne, je m'exaspère et surtout j'exaspère...

Il faut que ça change.

Raisonnablement, je sais, que cela ne sert à rien mais la pulsion l'emporte toujours.

Plus grave, c'est que je montre ça à ma fille.

Plus triste, c'est que je fais vivre ça à mes proches.

Sinon.

J'ai reçu deux collègues ( une récente et une ancienne ). Des moments privilégiés avec de chouettes filles.

Sinon.

Je suis partagée entre l'envie de bouger, d'aller découvrir d'autres contrées et celle de me pacser avec mon divan.

Sinon.

Ma petite nièce chérie m'a planté là pour notre activité artistique. Du coup, c'est ma frangine qui s'y est collé.

On a crée une carte de voeux.

Je sais.

Pourquoi?

On s'est posé la même question.

En se payant un fou rire extrèmement gênant.

Se foutre de la gueule des gens aussi ouvertement c'est malaisant.

Sinon.

Rien.

Coin coin.

 

 

Posté par mentosframboise à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2022

Bric à brac

Quoi de neuf chez les Framboises?

Et bien, la vie est un long fleuve tranquille à la maison.

Un week-end cocooning qui fait du bien.

Des câlins, de la lecture, des concours de dessins, un peu de sport pour la canaille, des petits plats trop bons concotés par mon Pimentdoux d'amour.

Seul point noir du week-end, le spectacle de Laura Laune pourtant attendu impatiemment ( ok j'exagère ). 

Bite, bite et bite. Bigard au féminin. De la grossièreté à te filer la nausée et dieu sait ( ou pas ) que je ne suis pas contre un peu de vulgarité mais, bon, pas comme unique fil conducteur du spectacle.

Bref.

Sinon.

Le bulletin de la chérie...Parfait avec mention spéciale pour sa grande culture générale pour une si petite fille.

Fierté.

Sinon.

Au boulot, c'est compliqué.

Faut trouver du sens à ce que l'on fait et là, mise à part l'argent, j'ai du mal à trouver la motivation nécessaire pour faire du bon travail.

Je suis désespérée par tant de bêtise, de folie. Aucune perspective positive face à un public de plus en plus dégénéré. 

De l'assistanat. Plus de place à l'éducation.

Tout ça ne présage rien de bon pour notre avenir, pour l'avenir de nos enfants.

Je suis fatiguée, usée. Je suis en colère.

Je déteste beaucoup trop de gens pour une seule personne.

Et puis.

Et puis, les mauvaises nouvelles.

Les mauvaises nouvelles pour les belles personnes.

L'injustice.

L'impuissance.

Et puis.

Et puis, garder l'espoir.

Croiser les doigts.

Profiter des gens que l'on ne déteste pas encore.

Savourer ce qu'il y a de beau.

Prendre la vie avec légèreté même avec 20 kilos qui tapent l'incruste.

Chérir mes amours.

Rire de tout sauf des bites.

 

 

 

 

Posté par mentosframboise à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2022

Le peut-être joyeux anniversaire

Vendredi passé, nous fêtions nos 14 ans de mariage...

Quatorze années de presque toujours bonheur. 

Ce Pimentdoux, je l'aime au-delà de l'entendement.

Mais ce vendredi 11 novembre, nous n'avons pas que célébré l'armistice et  notre union mais le " peut-être anniversaire " de mon chéri.

J'vous explique.

En Tunisie, comme dans plusieurs pays du monde, il ne semble pas nécessaire de déclarer la naissance de son enfant de façon précise.

Hallucinant pour nous n'est-ce pas...

Impossible de connaître son signe astrologique, son ascendant...

En même temps, ça laisse le choix de choisir son signe selon les prédictions journalières...

Bref.

L'été passé, la maman de mon chéri nous annonca que son rejeton avait été, si ses souvenirs sont bons, l'année suivant sa naissance.

Du coup, mon amoureux a ( au moins ) 40 ans. Moi qui croyais être une cougar.

Si ça se trouve il a 55 ans bien conservé.

Sans déconner, son papa, lui ,se souvient du moment où il a été déclaré. Ce qui laisse penser qu'il a au moins 4 ans de plus que son âge légal...

Bref.

Revenons en à notre histoire.

Il était impensable, pour moi, de passer l'année de ses 40 ans parmi la race humaine sans la commémorer.

Du coup, j'ai organisé une petite journée surprise avec nos proches amis et famille.

Imaginez sa surprise.

Totale. Forcément.

On a brunché joyeusement et ensuite, nous sommes allés nous promener sous un soleil radieux.

C'était une journée parfaite.

Mon chéri heureux et ému.

Moi aussi.

Sinon.

Le lendemain, ma Stroumph gourmande quittait ses ardennes pour nous rejoindre pour un long wee-end tout doux.

Au programme : une soirée en duo avec sa filleule chérie. Mentosframboise aux anges.

Pendant ce temps, nous avons assisté au dernier spectacle du " Jamel comedy club ". Décevant, navrant, déprimant.

Le nivellement par le bas. 

Sinon.

Nous nous sommes régalés en dégustant une choucroute au top concoctée par ma top chef de soeurette.

Le lundi, après avoir déposé l'écolière au turbin, nous avons été suer, buller, papoter, rigoler aux thermes avec ma filleule chérie.

Un week-end parfait.

 

 

Posté par mentosframboise à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2022

Tranquille sur le nil

Ben voilà les amis. On y a ENFIN été en Egypte...

Et c'était comment? Pharaonique...

D'abord l'hôtel...un rêve éveillé pour la canaille. Un parc aquatique avec des toboggans en veux tu en voilà. Pour la soirée, un parc d'attractions et un artiste qui crée des calligraphies incroyables. Savoureux à regarder faire.

Et puis.

Des buffets aussi savoureux mais à manger cette fois.

Et puis.

Une plage prîvée avec une barrière de corail époustouflante.

Et puis.

Des poissons de toutes les couleurs.

Et puis.

Nager au milieu d'eux.

Et puis.

Une croisière sur une île paradisiaque.

Une tentative de plongée en pleine mer.

Une minute trente pour mon Pimentdoux.

Quatre minutes pour le reste de la famille.

Une constatation.

Je ne suis pas un thon.

Ni une sirène.

Et puis.

Une information.

Les palmes c'est utiles en pleine mer.

Et puis.

Un gentil sauveteur.

Une bouée.

Une balade féerique, le grand bleu sans Jacques Mayol.

Et puis. 

Des dauphins.

Et puis. 

Des vagues.

Des vagues dans la gueule.

Des coups bleus.

Et puis.

C'est pas grave.

Et puis. 

Louxor.

Grandiose.

Passionnant.

Et puis.

Les autochtones.

Drôles, charmants, gentils.

Et puis.

La tourista.

Pimentdoux a un nouvel ami.

C'est possible un wc comme ami?

Je dirai que oui.

Ils sont inséparables.

Le thermomètre qui se la péte.

Du coup, ça stress.

Les soins en Egypte, c'est moyenne très basse.

C'est un roc mon Pimentdoux.

Il sert les dents. 

Et puis.

La dernière nuit.

Le chant des sirènes dans notre toilette.

C'est mon tour.

Et puis. 

L'avion.

Serrer les fesses.

L'aventure dans la culotte.

Mentosframboise semble épargnée.

Et puis.

Et puis, c'était chouette.

Même sans Laurette.

 

 

 

Posté par mentosframboise à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]